Il est très courant de nos jours de rencontrer le terme de « Vision mouchetée ». La vision mouchetée se définit par la perception d’une ou de plusieurs taches, noires ou scintillantes, dans le champ visuel. Ces taches peuvent être mobiles et sont gênantes quand elles sont trop nombreuses. Dans le langage médical, on parle de « Scotome ».

Scotome : qu'est-ce que c'est ?

Le Scotome est un trouble visuel qui définit une lacune du champ visuel. Désagréable et gênant, il se manifeste par la perception d’une ou de plusieurs taches décrites comme :

  • Noires ou lumineuses.
  • régulières ou irrégulières.
  • Située(s) au centre ou à la périphérie du champ visuel.
  • Le plus souvent au niveau d’un seul œil, mais peut toucher les deux yeux.

Types de scotome

Il existe plusieurs types de scotomes, en fonction de la position et de l’aspect des taches qui le caractérisent. On distingue :

  • Le scotome central : défini par l’apparition d’une tache noire au milieu du champ de vision.
  • Le scotome scintillant : se manifeste par l’apparition de taches scintillantes dans le champ de vision, évoquant un flash lumineux.
  • Le scotome mobile : le plus courant, caractérisé par de petites taches noires qui flottent dans le champ visuel. Il est sans gravité.

Les causes du scotome 

Plusieurs plusieurs causes peuvent avoir comme résultat le scotome. Nous citons : 

  • Une migraine ophtalmique (migraine avec aura visuelle) : très fréquente et invalidante, la migraine ophtalmique commence d’abord par un scotome scintillant précédent la crise migraineuse.
  • Une dégénérescence maculaire : survient le plus souvent vers un âge avancé. Elle touche la macula (zone de la rétine) qui se détériore progressivement. 
  • Atteinte du nerf optique : à prendre au sérieux. Celle-ci peut avoir diverses origines : infection virale ou bactérienne, maladie inflammatoire, maladie neurologique dégénérative (sclérose en plaques). 
  • La compression du chiasma optique (carrefour des nerfs optiques) : soit par une hémorragie interne, par un accident vasculaire cérébral (AVC), ou par une tumeur cérébrale, bénigne ou maligne.
  • Décollement du vitré : qui peut être lié au vieillissement, à un traumatisme physique ou suite à une fausse manœuvre lors d’une intervention chirurgicale.
  •  Forte exposition au smartphones: Effectivement, les ondes téléphoniques peuvent être très dangereuses pour votre santé et à la longue, peuvent causer un scotome

Symptômes et signes du scotome 

Le scotome se manifeste par les signes suivants :

  • Perception d'une ou plusieurs taches dans le champ de vision : c’est la définition même de cette lacune visuelle. Comme on l’a dit plus haut, il peut se manifester par une tache noire centrale traduisant un scotome central ou des taches scintillantes caractérisant un scotome scintillant.
  • Baisse de la vision : la perception de taches en permanence est non seulement gênante mais peut aussi diminuer la vision avec le temps. L’effort ménagé pour la concentration visuelle est doublé à cause des taches. Les activités nécessitant une précision visuelle sont quant à elle grandement compromises, à commencer par la lecture, l’écriture et la couture. 
  • Douleurs : comme mentionné dans les causes, le scotome scintillant peut précéder la migraine ophtalmique qui entraîne des douleurs.

Il arrive que le Scotome ne présente aucun signe, on parle alors de Scotome "négatif" non perçu par le patient. Dans ce cas, le diagnostic est posé par l'ophtalmologue, après examen sur fond d’œil.

Scotome : quel traitement ?

Si les taches ne sont pas trop présentes et que la gêne n’est pas invalidante, il est possible de vivre avec un scotome.
Si par contre celui-ci est insupportable ou qu’il y a un risque de complication, une prise en charge s’impose. Le traitement est celui de la cause : 

  • Administration d’anti-plaquettaires pour traiter la sclérose en plaques.
  • Traitement définitif : chirurgie au laser pour supprimer les taches. C’est une opération délicate. Renseignez-vous auprès de votre médecin traitant.
  • Les patchs anti-ondes afin de limiter les atteintes des ondes téléphoniques. 

Scotome scintillant : quand la migraine n’y est pour rien

Il est vrai que ces taches lumineuses caractérisent la migraine ophtalmique, cependant, il arrive aussi que ce phénomène survienne indépendamment de cette dernière. Malheureusement, les causes sont jusqu'ici inconnues et il pourrait s'agir d'un autre trouble qui lui ressemble, ce pourquoi nous vous conseillons de consulter un ophtalmologue. 

Prévenir le scotome

Parce qu’il est toujours préférable d’éviter les situations gênantes à prendre en charge, voici ce qui est recommandé :

  • Adopter une hygiène alimentaire saine : l’équilibre alimentaire est le secret de la santé. Une alimentation riche en antioxydants contenus dans les fruits et légumes est idéale pour renforcer sa vision. La vitamine A, contenue dans la carotte, est un parfait exemple. C’est ce qui doit aux carottes leur réputation de légume bon pour la vue !
  • Port de lunettes de soleil : les verres doivent être de bonne qualité pour filtrer les UV.
  • Faire une visite régulière chez l’ophtalmo : comme on le fait avec le dentiste. Au moins une fois par an, un passage chez l’ophtalmologue est nécessaire pour contrôler sa vision.
  • Prise en charge précoce des maladies (maladies causales mentionnées plus haut) pouvant entraîner un scotome.

Laisser un commentaire