Comment faire pour gérer un stress persistant ?

Les réactions qu’on ressent face au stress sont normales, voire même très utiles. En effet, on considère trop souvent le stress du côté négatif. Il faut savoir qu’il y a bien un côté positif au stress, dit le : bon stress. Ce dernier permet d’optimiser ses performances et de booster la compétition et la motivation. Effectivement, c’est lorsque le stress persiste et dure dans le temps qu’il devient néfaste et nuit au bien-être de la personne. Ceci va avoir un impact sur sa vie quotidienne et sur sa santé. On doit donc savoir détecter les symptômes du stress persistant et le gérer.

Qu’est-ce que le stress ?

Comme on vient de l’indiquer plus haut, le stress est une réaction “naturelle”. Elle nous permet de booster notre énergie dans les situations critiques (pour combattre ou fuir). Il apparaît lors des situations considérées comme une “menace”. Il y a même des hormones du stress, sécrétées par la glande surrénale :
  • L’adrénaline : délivre l’énergie rapide ;
  • Le cortisol : hormone secrétée lors du stress persistant.
On parle de stress persistant, lorsque ces deux hormones sont sécrétées trop fréquemment avec des taux trop élevés. Mais comment peut-on reconnaître le stress persistant ? Peu importe l’origine du stress, le cerveau déclenche des réactions caractéristiques, selon les patients. Des symptômes physiques (trouble de digestion, trouble de l’appétit, trouble du sommeil, vertiges, maux de tête, etc.), des symptômes psychologiques (irritation, fatigue, tristesse, baisse de concentration, etc.), des symptômes comportementaux (isolement, désorganisation, drogue, alcool, cigarettes, etc.). Dans le cas d’un stress persistant, ces symptômes durent dans le temps. Au bout d’un certain temps, ce stress va induire des attaques de panique suivi de dépression. gérer son stress

Comment gérer un stress persistant ?

Gérer son stress persistant commence d’abord par apprendre à détecter ses symptômes, bien qu’ils soient variés et nombreux. Il existe des solutions pour apprendre à prévenir le stress. Effectivement, Il faut commencer par adopter un régime alimentaire équilibré en évitant toutes les boissons excitantes (alcool, boissons énergisantes, boissons gazeuses, thé, café, etc.). Optez plutôt pour les aliments riches en vitamines et en protéines. Bien dormir est nécessaire pour récupérer. Un adulte a besoin d’environ 8 heures de sommeil par nuit. Votre environnement doit être sombre, calme, avec une bonne température. Enfin, l‘activité physique est un élément à ne pas négliger. Le sport réduit considérablement les hormones du stress (jogging, vélo, marche rapide, etc.). Les solutions naturelles sont également à considérer : techniques de méditation, techniques de relaxation, techniques de respiration, les huiles essentielles, la phytothérapie, etc.

Les plantes pour gérer son stress

Certaines plantes ont des effets positifs sur le stress. D’ailleurs, l’Homme s’est toujours fait aider par les plantes pour lutter contre les inconforts du quotidien. Pour gérer le stress, voici les plantes miraculeuses :
  • Le millepertuis : vous permet de retrouver votre sérénité, et comporte des molécules qui agissent sur la sérotonine et la dopamine, qui sont les hormones du bien-être et du bonheur ;
  • La lavande : vous permet également de vous apaiser et vous relaxer. On l’utilise avec des huiles essentielles, mais attention ! Ces dernières possèdent des contres indications et des précautions d’emploi ;
  • L’éleuthérocoque : c’est un arbre très apprécié par les Chinois. En effet, il permet d’accroître la durée de vie, et assure une bonne santé. Il est également adapté pour lutter contre la fatigue et le stress ;
  • L’ashwagandha : aide à gérer le stress et la fatigue physique et émotionnelle, et permet de retrouver une relaxation optimale.
Notez aussi que les plantes adaptogènes ont des critères très intéressants pour lutter contre le stress. Elles augmentent la résistance du corps sans stimuler les organes.

Leave a comment