Il nous arrive parfois d’entendre des bruits impromptus, tels qu’un tintement de cloche, des bourdonnements à l’oreille ou encore de drôles de sifflements. Rien de bizarre pour une personne bien entendante, simplement, elle est la seule à les entendre. C’est ce qu’on appelle communément des acouphènes. 

Qu'est-ce que les acouphènes ?

Les acouphènes sont donc des des bruits qu’on qualifie de « parasites » qu’une personne entend sans que ceux-ci ne soit réels. Comme on l’a dit, la plupart du temps il s’agit de sifflements, de bourdonnements ou de bruit de cloche. Ces bruits-là peuvent aussi bien subvenir au niveau d’une seule oreille ou des deux, voire au niveau de la tête. 

Les acouphènes sont perçus différemment : ils peuvent être soit occasionnels, soit intermittents et plus rarement continus. Il faut savoir qu’ils sont le résultat d’un dysfonctionnement du système nerveux auditif, ce qui en fait un symptôme dont les origines sont diverses et variées.

Parfois, suite à une exposition à un son trop fort et trop longtemps, comme lors des fêtes par exemple, un acouphène temporaire survient. Ce type d’acouphène s’arrête souvent tout seul sans intervention médicale. Cependant, dans de rares cas, il persiste et il devient alors nécessaire de consulter un médecin.

Acouphène : origine et explication de la physiopathologie

Les acouphènes, surtout ceux chroniques, ont souvent mené à la surdité, ce qui a orienté les scientifiques et les chercheurs vers la piste auditive. En réalité les choses sont un peu plus compliquées : les sons se propagent dans l'air en des vibrations qui sont plus ou moins rapides. Ces vibrations se transmettent à nos tympans qui, à leur tour, vont se mettre à vibrer. Par la suite, elles atteignent l’oreille interne qui les transforme en ce qu’on appelle des signaux électriques. Ces derniers passent par les nerfs acoustiques, puis atteignent le tronc cérébral et enfin, le cerveau. 

Ainsi, il existe plusieurs hypothèses qui remontent l’origine des acouphènes non pas au système auditif, mais aussi au cerveau. Cependant, ces hypothèses ne sont pas encore confirmées.

Complications potentielles et diagnostic des acouphènes

Les acouphènes sont très handicapants. Il existe différents bruit décrits, il peut s’agir d’un fredonnement, d’un grondement, d’un bourdonnement, d’une sonnerie, d’un vrombissement, d’un sifflement, ou d’un cliquetis. Les acouphènes résultent d’une autre maladie, c’est-à-dire que ce sont des symptômes. 

L’une des complications majeures des acouphènes est la surdité. Mais ils sont également un désagrément majeur de part la grande gêne qu'ils causent et l’atteinte qu’ils portent à la qualité de vie. A la longue, ces bruits de sonneries discontinus finissent par affecter le sommeil et surtout la concentration.

Les acouphènes en particulier et les atteintes de l’oreille en général constituent la responsabilité des médecins ORL. Une fois chez lui, votre médecin va poser un diagnostic suite à une batterie de tests qu’il vous fera passer : il va évaluer votre audition par un test auditif, et vous fera probablement subir une tomodensitométrie voire une IRM pour déterminer l’origine de vos acouphènes. Cependant, il faut garder en tête que les acouphènes sont un symptôme, et qu’il est nécessaire de traiter la maladie de fond.

 

Comment prévenir les acouphènes:

Il est préférable de prévenir les acouphènes plutôt que de les traiter une fois qu’ils sont là. Pour prévenir les acouphènes, il faut suivre les étapes suivantes : 

  • Ne pas prendre de médicaments avant de consulter son médecin : c’est une chose que font souvent les gens et qui est très dangereuse. 

  • Ne pas s’exposer longtemps et trop fort au son : évitez de mettre votre musique à fond ! 

  • Il est préférable de ne pas consommer trop d’alcool et/ou de tabac. 

  • Minimiser l’utilisation de son smartphone : car les smartphones peuvent causer des désagréments. 

Traitement des acouphènes : tout savoir

Il faut savoir qu’il n’existe pour le moment aucun traitement réel des acouphènes. Comme ce sont des symptômes, on les traite dépendamment de leur cause. Une fois la cause initiale traitée, cela devrait permettre de s'en débarrasser ou, au moins, réduire les bruits perçus.

Le traitement des acouphènes et de leur cause repose sur : 

  • Le traitement des maladies neurologiques quand elles en sont la cause. 

  • La chirurgie dans le cas de problème d’articulation. 

  • Des patchs anti-ondes : en effet, les ondes téléphoniques de nos smartphones peuvent à la longue causer des acouphènes, mais vous pouvez vous en protéger grâce aux patchs anti-ondes ! 

  • Traitement des bouchons céruleux. 

  • Traiter par des antibiotiques dans le cas d’une infection bactérienne. 

  • Revoir le traitement médicamenteux voire le remplacer.

Laisser un commentaire